18/06/2022

DOSSIER DE PRESSE


Travaux hydromorphologique du ruisseau de Carancier à Crédin

 
           Surcreusés, busés, piétinés... Les cours d’eau ont subi depuis de nombreuses années les interventions de l’homme dans le but de faciliter les activités économiques et agricoles.
Aujourd’hui, l’Agence de l’eau Loire Bretagne, le Conseil départemental du Morbihan, la Région Bretagne et les collectivités territoriales se mobilisent pour reconquérir le bon état écologique de ces milieux et atteindre les objectifs fixés par la Directive Cadre sur L’Eau. Le Contrat Territorial Bassin Versant est l’outil qui permet de mener les actions nécessaires à cette ambition.
 
Le syndicat de la vallée du Blavet est maître d’ouvrage des travaux, il travaille en partenariat avec les intercommunalités, les associations d’usagers locales (AAPPMA et FDAAPPMA) et avec l’adhésion des propriétaires riverains.
 
Les travaux à Crédin : la restauration hydromorphologique du ruisseau de Carancier
 
Le ruisseau de Carancier est un affluent du Runio, lui-même affluent de l’Evel, qui possède un fort potentiel pour la reproduction des salmonidés (truite fario). Malheureusement les travaux hydrauliques du remembrement ont entrainé une modification du tracé du cours d’eau rendu rectiligne et approfondi, une disparition de tous les substrats favorables à la vie dans la rivière et un drainage des parcelles riveraines et des zones humides.
 
Au lieu-dit Carancier le passage busé sous la route communale était en mauvais état et menaçait de s’effondrer.
Pour éviter tout risque d’accident et enlever un point de rupture de la continuité écologique* , le syndicat de la vallée du Blavet a remplacé l’ancien ouvrage par un pont cadre. Celui-ci répond à l’ensemble des exigences en termes de sécurité des biens et personnes, ainsi qu’en termes de circulation des poissons et des sédiments.
 
            En même temps un grand chantier de remise du cours d’eau dans son ancien lit, avec ses méandres originels, a été réalisé en étroite collaboration avec les propriétaires riverains en 2021 et 2022.
Le cours d’eau peut aujourd’hui retrouver ses fonctionnalités : son tracé méandriforme avec une alternance d’habitats différents redonne ses capacités de régulation des à-coups hydrauliques, permet aux zones humides de rejouer leurs rôles et souligne les atouts paysagers d’une belle rivière.
 
Les travaux, coordonnés par Yves Merle, technicien rivière du syndicat, ont été confiés à l’entreprise Paulic de Baud. Ces actions s’inscrivant dans un programme de gestion globale et cohérente des milieux aquatiques sont à ce titre financées à 80 % par l’Agence de l’eau Loire Bretagne et le Conseil Départemental du Morbihan. Le syndicat finance les 20 % restants.
 
*  La continuité écologique est définie comme la libre circulation des organismes vivants et leur accès aux zones indispensables à leur reproduction, leur croissance, leur alimentation ou leur abri, au bon déroulement du transport naturel des sédiments ainsi qu’au bon fonctionnement des réservoirs biologiques
 
Pour tous renseignements complémentaires : Yves Merle, technicien rivière : 06-22-10-27-40 ou yves.merle@blavet.bzh.